Reprise des cours lundi 5 septembre

Le CADLM reprend ses activités le lundi 5 septembre. Nous vous attendons en pleine forme..

Ci-joint les documents utiles pour votre inscription ainsi que toutes les informations pratiques.

Les inscriptions se font au 108 rue du Général de Gaulle aux heures de cours du fitness ou de la marche nordique.

Bonne fin de vacances

Catherine, Claudine et Christelle

 

CERTIFICAT MÉDICAL fiche d’inscription 2016-2017 renseignement inscriptions 2016-2017

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

une matinée sportive et conviviale

Ce vendredi , marche nordique autour  du parc du Héron., nous étions une vingtaine  pour cette fin d’année. Le soleil était de la partie ce qui dés le départ a contribué à une bonne ambiance. Quelques adhérents du fitness nous ont rejoint pour le déjeuner. Nous nous sommes retrouvés à Owens 36,le club house  pour running, fondé par Alexandre Malangé notre ancien coach du CADLM . Alexandre nous a accueilli chaleureusement. Toutes et tous nous étions très heureux de le voir dans son nouveau job .Une belle aventure pour lui . Florine notre coach du vendredi soir est venue nous faire un petit coucou avant de commencer ses cours à owens 36.

Le temps idéal pour manger en terrasse et decouvrir un nouveau concept de restauration idéal après une activité sportive  ou pour tout simplement se détendre.DSC_0680

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Sportives et artistes…

Le matin : elle font du sport …puis elle s’adonne à leur passion , chacune très différente .Nous avons des artistes monsoises au CADLM…

Sophie et ses bistrucs au Salon de Noël

Nouvelle image (7)

Cela fait presque quarante ans que Mons promotion culture (MPC) organise à Noël le Salon art et artisanat. Au départ, il s’agissait d’inviter les artisans exerçant dans la commune ou les environs. Cette année est une forme de retour aux sources. Il n’y a plus le forgeron ou le souffleur de verre des temps héroïques mais, quand même, un fabricant de stylos, un tourneur et un graveur sur bois qui s’exercent sous les yeux du public.Le principe du Salon de Noël est d’inviter d’authentiques artisans qui ne vendent que leur propre production. Une orientation plébiscitée par les Monsois – et quelques autres – puisque le salon réunit environ 75 exposantspour100 fois plus de visiteurs !

Une foule d’objets étonnants

Sophie Bacquet, l’une des exposantes est Monsoise. Ancienne dessinatrice industrielle, après une longue période de chômage, elle a fondé sa petite entreprise en 2006. Son enseigne, « Retouches et Bistrucs », se trouve dans la rue Franklin. « Quand j’étais petite fille, je fabriquais une foule de petits objets étonnants, confesse-t-elle. Ma mère appelait cela des bistrucs. Quand elle parlait de moi elle disait toujours « Sophie et ses bistrucs ». J’ai repris ce nom pour désigner mon atelier. » Au Salon, Sophie présente quelques échantillons de sa production : foulards multicolores, ceintures, sacs à main, layette… « Je ne vends pas énormément dans les salons, explique Sophie, même si à Mons, où je connais énormément de gens, je vends plus qu’ailleurs. Mais j’aime bien l’ambiance et c’est un bon moyen de me faire connaître. » Lundi, Sophie retournera dans son atelier de la rue Franklin. Elle reprendra son travail de retoucheuse (refaire les bas de pantalons, élargir, resserrer, coudre les ourlets…) et, parfois, répondra à des commandes plus inattendues : « Au printemps dernier, une élève qui devait faire un exposé sur l’appel du 18 juin m’a demandé de lui réaliser un motif brodé représentant une croix de Lorraine pour la couverture de son mémoire. Il y a aussi la réalisation de tous les objets qui me passent par la tête comme ceux que j’ai amenés aujourd’hui. » Entre l’art et l’artisanat, le travail de Sophie est emblématique de ce salon de Noël.

  1. C. (CLP)

Mons-en-Barœul: avec Séverine Hennequart, l’émaillage n’est pas de la poudre aux yeux .

Nouvelle image (8)Séverine Hennequart, émailleuse sur cuivre, est la lauréate régionale 2016 du concours des Ateliers d’art de France, une compétition qui regroupe l’ensemble des métiers artistiques. L’artiste monsoise espère briller désormais au concours national qui aura lieu, à Paris, en septembre.

La profession d’émailleur ne compte plus en France qu’une centaine d’artisans spécialisés. Parmi eux : Séverine Hennequart.

Si Séverine Hennequart est devenue émailleuse, elle le doit à une suite de circonstances. La jeune femme, après dix ans de cours aux Beaux-Arts de Calais, entreprend des études d’Histoire de l’art à Lille. Après sept ans sur les bancs de l’université et son diplôme en poche, Séverine Hennequart doit opter pour une spécialisation. « Mon intention première était d’étudier l’art du vitrail puis de monter un atelier d’art et de restauration. Comme la spécialité était bouchée, mon professeur de l’époque m’a conseillé de me tourner plutôt vers l’émail. »

C’est ainsi que la jeune femme découvre cet art très vivant au Moyen-Âge, mais relativement confidentiel aujourd’hui. La profession ne compte plus en France qu’une centaine d’artisans spécialisés. Limoges, était, avant le XVe siècle, le centre de l’émail en Europe. Dans cette ville, se trouvaient toutes les matières premières nécessaires à l’émaillage. On y a produit, pendant des siècles, d’extraordinaires tableaux émaillés en miniature.

Séverine se passionne pour ces pièces magnifiques qui représentent, le plus souvent, des scènes religieuses. Parallèlement, elle fait l’acquisition d’un four à émaux et commence à travailler dans son appartement. « J’ai découvert tout un univers : l’or, l’argent, le cuivre, les poudres qui cuisent à des températures différentes, les techniques du champlevé, du cloisonné, de la grisaille… »

Au sein du collectif Artigance qui regroupe une quinzaine d’artistes, elle dispose désormais d’un atelier qui lui permet d’envisager des projets beaucoup plus ambitieux. Pour le concours des Ateliers d’art de France par exemple, elle a réalisé un bustier de quelques centaines de grammes aux tons lappis-lazulis intitulé Aube hivernale. Ces mélanges de bleus, très poétiques, ont fait grand effet sur le jury d’autant plus qu’elle a présenté la pièce portée par un modèle vivant : l’une de ses amies. Son prix régional lui sera remis, ce vendredi 24 juin (18 h 30) lors du vernissage de l’exposition des Ateliers d’art de France qui se déroulera à Desvres, au village des métiers d’Art. Puis, Séverine présentera son bustier, une nouvelle fois, au concours national en septembre. A. C. (CLP)

Contact : Emaux’tions en Créations, 114 bis, rue Pierre-Legrand à Lille. www. demauxtionsencréations.com

Mons-en-Barœul: «Marypinturlure», artiste-peintre à l’âme d’enfant Issue d’une famille d’artistes, Marie-Pierre Cabarez, alias Marypinturlure, réalise depuis deux ans des éléments de décoration à l’acrylique destinés au jeune public. Des créations légères et colorées qui contrastent avec une conception académique de la peinture dont elle souhaite se défaire.

Nouvelle image (6)

« J’ai gardé mon âme d’enfant. Je ne me prends pas vraiment la tête, regardez le nom d’artiste que j’ai choisi ! » Jeune retraitée de 61 ans, Marie-Pierre Cabarez alias Marypinturlure, a développé son statut d’auto-entrepreneur autour de la décoration pour enfants il y a deux ans.Pour Marie-Pierre, la peinture, c’est avant tout une histoire de famille. « Mon grand-père reproduisait des copies pour les musées et ma maman était peintre. Elle nous a toujours encouragés, mon frère et moi, à faire quelque chose de nos mains. », raconte-t-elle. Alors, après avoir exercé une quinzaine d’années en tant que professeur d’espagnol, elle s’oriente vers une carrière artistique et devient créatrice de grilles et de diagrammes pour les broderies en points de croix. « J’ai longtemps travaillé pour les magasins Princesse et Espace broderie à Lille. Des boutiques magnifiques qui, hélas, n’existent plus », déplore-t-elle. La Monsoise s’épanouit désormais en tant qu’artiste-peintre dans la chambre de l’un de ses enfants qu’elle a transformée en atelier.Sur cartons entoilés ou toiles sur châssis, elle exécute des peintures « naïves et colorées » à la peinture acrylique et principalement sur des petits formats (20×20, 20×30, 40×40). « Mais je peux m’adapter aux commandes ! », souligne-t-elle.Si Marie-Pierre s’est orientée vers la peinture pour enfants, c’est évidemment par passion, mais aussi pour rompre avec un certain formalisme. « Les membres de ma famille qui peignaient avaient un talent phénoménal. Mais ça ne m’intéressait pas de faire comme eux, raconte-t-elle. J’ai souhaité me démarquer d’un style que je jugeais beaucoup trop académique. »Chaque création de Marie-Pierre débute par le dessin. Une fois peintes, les toiles sont recouvertes de vernis, « afin qu’elles résistent dans le temps ». Elles sont ensuite vendues une vingtaine d’euros l’unité. Mais la peinture sur toiles n’est pas le seul talent de Marypinturlure ! Dans les recoins de sa maison, il est possible de croiser des poupées russes confectionnées sur des bases en polystyrène. Des créations qu’elle « hésite encore à prendre », lorsqu’elle expose sur les salons de créateurs. « Mon mari et ma famille insistent, je devrais peut-être y penser », dit-elle en souriant. Espérons qu’elle ne tarde pas à changer d’avis. mapiecabarez@gmail.com.

 

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

les aquarelles exposées à la salle d’exposition du du fort -Avril 2016

Pour ceux qui n’auraient pas pu se déplacer pour voir les oeuvres. En voici, un petit aperçu :

    Nouvelle image (10)Nouvelle image (7)Nouvelle imageNouvelle image (6)

Nouvelle image (5)Nouvelle image (3)

Nouvelle image (8)Nouvelle image (4)

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Vendredi 22 Avril. Exposition de L’atelier d’Emilie. Hommage à Emilie Duprez

Mons-en-Barœul : une exposition de peinture comme un hommage

Désormais, l’atelier de peinture du CADLM, qui regroupe une dizaine de peintres s’intitule « L’Atelier d’Émilie », en hommage à sa fondatrice, Émilie Duprez, décédée l’an dernier.

Nouvelle image (1)Nouvelle image (2)

Récemment, le vernissage de l’exposition a été l’occasion pour tous de se souvenir de cette pionnière de l’animation et de la culture. D’autres pourraient raconter le temps où, animatrice de Radio Mons, elle faisait venir dans la barre Rhin Danube les meilleurs chanteurs en concert à Lille. Sa fille, Laurence, était présente et Armand, l’un des peintres de l’atelier, lui a remis un dessin de sa main représentant sa maman. Au-delà de cet hommage, c’est aussi une belle exposition de peinture réunissant une soixantaine d’œuvres.

Jusqu’au 30 avril, de 15 h à 18 h, rue de Normandie, métro fort de Mons.

 

Voix du nord dimanche 24 avril Edition Villeneuve d’Ascq et sud est de Lille

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Les cours de William le lundi de 18h00 à 19h30 et le mercredi de 18h00 à 19h30

Lundi 7  mars, renforcement musculaire avec les haltères » debout » puis « allongé » sur le step en  alternance avec du cardio.

DSC_0280

 

 

 

 

Après une séance bien « remuante », des étirements pour éviter les courbatures puis relaxation sur une musique douce.

DSC_0113DSC_0111DSC_0112

 Parfois William  organise un parcours , 30 secondes pour chaque exercice avec du petit matériel  : le swissball , du step, des barres lestées…

Après ce parcours , stretching et relaxation.

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

cours de gym douce ce vendredi 4 mars

DSCN1678

Ce matin , le temps était à la pluie… Elodie nous a donc fait un cours de gym douce : des exercices avec le ballon , un peu de bâton et des exercices basés sur la respiration .

Un bon cours pour se détendre et entamer un week end « zen ».

 

Publié dans Divers | Laisser un commentaire